Un mariage champêtre en rouge

  /    /  Un mariage champêtre en rouge

Un mariage champêtre en rouge

Nous nous sommes rencontrés à Paris, au mois de juillet 2011 lors d’un concert. Sereivuth était ce guitariste au charme fou, auquel j’ai tout juste eu le temps d’être présentée avant, telle Cendrillon, de filer afin de rentrer par le dernier métro.

Nous nous sommes revus et réellement trouvés en septembre, au retour des vacances. Puis, on ne s’est plus quittés !

Sereivuth m’a fait sa demande en mariage à l’occasion de l’anniversaire de notre rencontre, le 23 juillet 2015, à l’endroit même où nous avions échangé notre premier baiser quelques semaines plus tard. Nous avons rejoué la scène dans cette rue remplie des souvenirs de nos premiers rendez-vous.

Le plus beau souvenir de cette journée restera à jamais la cérémonie laïque, dans son intégralité. Depuis le moment de la découverte de la merveilleuse mise en place (chaises, arches, fleurs, bar à pétales), jusqu’au lancé de pétales par nos invités. Echanger nos vœux et nous unir dans ce cadre enchanteur… quel bonheur !

Autre souvenir, ces quelques instants échangés en tête à tête avec Sereivuth juste avant de rejoindre nos invités dans la salle où se tenant le dîner. Observer depuis le sous-bois la mise en lumière féérique, distinguer les tables, les fleurs et voir nos invités prendre possession du lieu, émerveillés autant que nous. C’est l’un de ces moments privilégiés qui restera à jamais gravé dans nos mémoires. On se dit que le rêve est devenu réalité !

La mise en lumière de la salle et de ses alentours était juste superbe. A l’extérieur, les lumières scintillantes placées sur la structure de la pergola, ainsi que dans les dames jeannes apportaient féérie, festivité et légèreté à l’ambiance. A l’intérieur, les lumières jaunes des guirlandes conféraient à l’endroit une ambiance cosy très chaleureuse et en parfaite harmonie avec le reste de la décoration, notamment avec les chaises en bois dépareillées.

Category: